Le Singulier. Pensées kierkegaardiennes sur l'individu

Karl Verstrynge (Redacteur), Peter Kemp (Redacteur)

Onderzoeksoutput: Book

Samenvatting

La problématique du 'Singulier' (« Hiin Enkelte ») tient une place centrale dans la pensée de Søren Kierkegaard. À une pensée spéculative et systématisante, il substitue une réflexion centrée sur l'existence. Mais que signifie ce type d'être très particulier qu'est l'existence humaine, qui ne ressemble à rien de connu - ni à l'être des choses, ni à celui de Dieu ? Kierkegaard approfondit le concept de l'existence à la fois comme donné - je suis, j'existe, sans l'avoir choisi - et comme tâche, c'est-à-dire comme exigence éthique et religieuse : exister, c'est tout d'abord être appelé à devenir soi. Ainsi, il oscille constamment entre une préférence pour l'éthique comme réel levier du devenir soi - je m'unifie et me singularise en me choisissant à la fois dans ma nécessité et dans ma liberté - et une réflexion sur le religieux comme seul stade capable d'accueillir ma spécificité, au-delà du « général » de l'éthique. Mais comment comprendre ce stade dont le propre est précisément de dépendre d'un appel venu d'une transcendance ? Comment interpréter cette sortie du général de l'éthique par le biais d'un geste qui, d'une certaine façon, défait cette liberté dont je dépends justement pour me singulariser ? Et quelle est la spécificité du christianisme au sein de ce religieux ? Quelles sont par ailleurs la signification et les implications de ces singuliers décidément très singuliers comme les notions d'« extraordinaire » et d'« élu », au sein de la pensée de Kierkegaard ? La notion même de « singulier » est-elle même encore pensable, et quelles conséquences devons-nous en tirer quant à la possibilité de philosopher ?
Originele taal-2French
Plaats van productieBruxelles
UitgeverijVUBPRESS
Aantal pagina's112
ISBN van geprinte versie978-90-5487-467-6
StatusPublished - 1 sep 2008

Bibliografische nota

P. Kemp & K. Verstrynge

Citeer dit